Comment faire un jardin durable à faible entretien

Comment faire un jardin durable à faible entretien

Être plus respectueux de notre environnement n’est pas un choix : c’est déjà une réelle obligation. Un engagement envers l’environnement qui, pour de nombreuses personnes, se traduit par faire un jardin durable faible entretien. Un terme qui, même s’il peut sembler a priori très compliqué, est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Il suffit d’appliquer tous ces gestes durables de notre quotidien également dans notre coin de nature. Nous ne parlons pas de quelque chose d’extraordinaire. En réalité, faire un jardin durable, c’est seulement optez pour la responsabilité et, accessoirement, les économies.

L’urgence climatique est bien plus qu’un simple fait divers. La Planète crie qu’en tant que ses habitants, nous nous engageons à prendre soin d’elle. Et nous ne faisons pas seulement référence à une utilisation rationnelle de l’eau et du carburant, ou à la participation à des initiatives pour recyclage des bouchons solidaires comme celui réalisé dans nos centres. Nous parlons également de s’engager à faire un jardin durable.

Une façon de profiter un écosystème de la nature en équilibre qui, au-delà de sa beauté, a mis son grain de sable dans ce soin si nécessaire autour de nous.

AVANT DE CONSTRUIRE UN JARDIN DURABLE, COMPRENONS CE QUE C’EST

Mais procédons par étapes. Car avant même de se lancer dans un jardin durable et peu d’entretien, il faut savoir exactement ce que cela signifie. Et ce n’est pas quelque chose que nous pouvons ignorer. D’une part parce que, si nous sommes en pleine exploitation de notre jardin, il est indispensable de savoir ce qu’il nécessite afin de planifier en fonction de ces besoins. D’autre part parce que, si nous avons déjà notre jardin structuré, faire un jardin durable à faible entretien peut être un peu plus compliqué. Que personne ne s’en offusque : nous pouvons appliquer nombre de ses principes aux nôtres.

Faire un jardin durable passe essentiellement par l’adaptation. Celui de cet espace climat et caractéristiques du lieu où nous habitons. Nous devons essayer d’avoir un jardin aussi aligné que possible avec la nature indigène de la région dans laquelle nous vivons. Et pas seulement : ce type de jardin demande respecter toute manifestation végétale avant qu’il n’existe dans l’espace. En d’autres termes : si notre futur jardin a un arbre à un certain endroit, pour faire un jardin de livres durable, nous devrons le laisser là où il est. L’idée est que nous nous adaptons à la nature et non l’inverse.

Mais ce n’est pas la seule chose à envisager pour faire un jardin durable. Un autre détail essentiel est que la maintenance génère le moins de frais possible. Et on ne parle pas seulement d’eau mais aussi d’électricité ou encore d’utilisation d’engrais ou d’insecticides.

7 ASPECTS POUR FAIRE UN JARDIN DURABLE À FAIBLE ENTRETIEN

Comprendre le concept, allons sur terre comment créer un jardin durable nécessitant peu d’entretien. La meilleure façon de comprendre, chapitre par chapitre, quelles étapes nous devons franchir dans la conception des nôtres. Une décision, miser sur ce type de jardin, qui n’est pas en contradiction avec la beauté. Un jardin durable n’a pas besoin d’être beau ou accrocheur. En réalité, l’un de ses principaux attraits est qu’il conserve une touche sauvage et rustique qui s’adapte au paysage de la région dans laquelle il se trouve.

Étapes pour créer un jardin durable à faible entretien

Pour cela et avant plus, il y a quelque chose d’important que nous devons faire. Et ce n’est rien de plus que de connaître en profondeur les caractéristiques de l’espace. Quand on fait un jardin durable, on doit avoir parfaitement maîtrisé le soleil, l’ombre et le vent viennent de l’espace. Et nous ne nous référons pas, seulement, à ceux de nature naturelle. Si notre jardin a des arbres ou des constructions antérieures, comme une pergola ou un belvédère, nous devons considérer comment ils affectent l’ensemble. Ce point est décisif pour décider comment et où planter. Et, même, c’est pour décider où seront les zones spécifiques que nous marquons, comme la zone de vie.

Et non : ce n’est pas compliqué de faire un jardin durable à faible entretien. En fait, y parvenir ne se fait qu’en suivant les étapes suivantes et en les adaptant à notre propre espace.

1. Respecter la forme naturelle, clé pour faire un jardin durable

Souvenons-nous: l’idée est de modeler notre jardin à l’espace et non l’inverse. Par conséquent, l’idéal lors de la réalisation d’un jardin durable est de respecter pleinement son orographie. Si nous avons des zones inégales, profitez-en pour planter des plantes rampantes. Si nous avons des zones surélevées, essayez de les transformer en rocaille. Ici, la créativité ne vient pas de notre imagination mais de l’espace lui-même.

Et, s’ils existent, ne pas se battre avec les zones ombragées. Avoir des zones du jardin où le soleil ne brille pas ne doit pas être un problème. D’une part, parce qu’on peut toujours miser sur des plantes qui ont besoin de ce type d’emplacement. D’autre part, parce que ces zones sont parfaites pour éviter l’évaporation de l’eau d’irrigation.

2. Miser sur les plantes indigènes

La grande vertu des plantes indigènes est qu’elles sont déjà acclimatées. Et même, dans certaines régions de notre pays, ils sont plantes à faible demande en eau et habituées à la sécheresse. Il est également accepté d’utiliser des plantes non indigènes qui, bien qu’elles proviennent d’un autre endroit, partagent les mêmes besoins que celles qui le sont.

Des plantes pour faire un jardin durable
Créer un jardin durable et nécessitant peu d’entretien implique de choisir nos plantes d’extérieur avec le plus grand soin. Trouvez ici ce que vous cherchez

Et un détail de plus concernant notre choix de plantes d’extérieur. S’ils peuvent survivre uniquement grâce à l’eau de pluie, tant mieux.

3. Reléguer la pelouse au second plan

C’est peut-être l’un des grands renoncements lorsque l’on envisage de faire un jardin durable à faible entretien. Avoir un manteau d’herbe en parfait état implique une dépense d’eau importante. Et pas seulement : si nous optons pour des graines de graminées ornementales qui ne sont pas acclimatées à notre région, les besoins en irrigation seront encore plus importants.

Graines de graminées Verdecora
Lors de la réalisation d’un jardin durable, il est essentiel de choisir une pelouse à faible entretien. Découvrez notre sélection de graines

Faire un jardin durable ne veut pas dire adieu à la pelouse. Cela suppose, en effet, le reléguer au second plan. Ou, en d’autres termes, limiter les mètres carrés de prairie en laissant plus de place à d’autres ensembles décoratifs. C’est un bon moment pour envisager de faire des chemins ou de savoir comment faire une rocaille pour le jardin, car c’est une alternative parfaite à l’herbe en termes de beauté globale. Mais en plus de cela, cela ne fait pas de mal non plus que nous options pour des graines de gazon nécessitant moins d’entretien.

Et, à l’extrême, de nombreuses voix parient sur le gazon artificiel comme signe suprême de durabilité.

4. Avoir un système d’irrigation efficace, un autre aspect fondamental pour faire un jardin durable

Le liquide le plus précieux et le plus nécessaire sur terre est, dans une large mesure, le protagoniste absolu de ce type de jardin. Faire un jardin durable cherche, fondamentalement, à faire un usage cohérent et respectueux de l’eau. Et pas seulement parier sur des plantes indigènes ou une pelouse peu exigeante : cela implique aussi d’avoir systèmes d’irrigation efficaces dans la gestion de l’eau. Certains qui nous permettent de garder nos plantes hydratées sans les gaspiller.

kit d'arrosage goutte à goutte
Pour une utilisation plus efficace de l’eau, l’irrigation goutte à goutte est une option fantastique. Découvrez les caractéristiques de ce kit dans notre boutique en ligne Verdecora

De plus : étant rigoureux sur ce que signifie faire un jardin durable, l’idéal est de concevoir un type de système qui permette de recycler l’eau supplémentaire que nous utilisons pour irriguer. Et pas seulement : c’est aussi plus que souhaitable récupérer l’eau de pluieet réutilisez-le pour l’arrosage.

5. Choisissez des meubles de jardin résistants et écologiques

Un autre aspect qui ne peut passer inaperçu lors de la réalisation d’un jardin durable nécessitant peu d’entretien. Lors du choix de nos meubles de jardin, l’idéal est d’opter pour des meubles résistants qui ont aussi le moins d’impact sur la nature à moyen terme. Et, parmi toutes les possibilités, la forge dans chacune de ses variantes est postulée comme le candidat parfait. Sa force fait que le renouveau est ajourné. Et oui : éviter d’acheter est aussi un geste de durabilité.

Attention à ne pas croire que ce type de mobilier est éternel et n’a pas besoin de nous. Entretenir le mobilier de jardin selon sa matière s’applique également à la forge.

6. Utiliser des traitements naturels pour nos plantes

Rappelons-nous : faire un jardin durable cherche, fondamentalement, à réduire notre empreinte sur la planète. Et, dans cette tentative, essayez minimiser l’utilisation de produits chimiques est essentiel. Il est clair que, à de nombreuses reprises, l’élimination des parasites du jardin nous oblige à utiliser des formulations spécifiques. Mais, même si c’est notre cas, on peut miser sur des insecticides ou fongicides écologiques. Certains fabriqués avec des éléments naturels et qui sont même autorisés en culture de jardin biologique car ils ne sont pas nocifs.

Traitement de jardin Verdecora
Choisissez des produits écologiques à faible impact sur votre environnement. Découvrez ce soin triple action de la marque Verdecora

Ce n’est pas la seule chose que nous pouvons faire. Cela ne fait pas de mal non plus d’envisager d’avoir un composteur recycler tous les déchets végétaux, et leur donner une seconde vie en les transformant en engrais naturel.

7. Optez pour des lampes à énergie solaire ou économes en énergie

Dernier point à prendre en compte et non des moindres. Encore une fois, l’épargne prévaut et elle le fait même dans notre système de éclairage de jardin. Pour être le plus respectueux possible, choisissez idéalement des luminaires solaires alimentés par l’énergie du soleil. Quelque chose qui n’est pas toujours faisable, soit parce que nous vivons dans un endroit à faible incidence solaire, soit parce que nous avons besoin d’une puissance plus élevée.

Si vous optez pour un autre système, l’idéal est de toujours opter pour la LED.

Sept détails à chouchouter pour faire un jardin durable. Sept façons de mieux prendre soin de notre environnement sans renoncer à profiter de notre petit coin de nature.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.