Conseils pour prendre soin de la pelouse en hiver

Entretien hivernal de la pelouse

Avec l’arrivée de l’hiver, il semble que le jardin passe au second plan. Quelque chose que, comme on l’a vu il y a quelques jours dans cet autre postc’est une erreur car, même avec le froid, il y a des travaux de jardinage en janvier qui nous aideront à entretenir notre nature pour la prochaine saison printanière.

L’un de ces grands oubliés de nos soins est généralement la pelouse. Un manteau vert et naturel qui, loin de simplement résister à la baisse des températures, ont plusieurs besoins spécifiques.

Et c’est que, malgré le fait qu’il ne pousse pas comme à d’autres moments de l’année, il y a certains conseils d’entretien de la pelouse en hiver. Quelques conseils qui aideront votre santé et minimiseront l’impact du froid.

ENTRETIEN DE LA PELOUSE EN HIVER

Il est clair que si nous avons appliqué une bonne couche d’engrais à libération lente durant l’automne nous aurons protégé, a priori, la pelouse de l’hiver. Cependant, et au-delà de cette précaution, il est important de réaliser quelques tâches complémentaires indispensables à son entretien.

Pour commencer, il est important enlever les feuilles sèches et humides avec un râteau qui commencera à se décomposer sur la pelouse. Loin de penser qu’il peut être un bon engrais naturel, la vérité est que la présence de basses températures et de glace peut transformer les feuilles non seulement en une aide parfaite pour la pourriture de la pelouse, mais aussi en une source idéale pour l’un des grands ennemis de la pelouse: champignons.

astuces-entretien-pelouse-hiver

Précisément à cause de ce dernier, il est important prendre quelques précautions quand on tond la pelouse. En ces mois froids, l’idéal est de tondre le moins possible et, lorsque nous le faisons, de garder l’herbe coupée en hauteur. De cette façon, nous ne contribuerons pas seulement à protéger les racines de la pelouse ou à empêcher les mauvais compagnons de la pelouse (mousse et mauvaises herbes, que nous devrons continuer à éliminer en hiver) de devenir résistants ; mais, en plus, on essaiera de tondre quand c’est déjà sec (en évitant les heures après le gel) pour éviter la prolifération des champignons.

Aussi pour cela, nous devrons abaisser considérablement la directive d’irrigation de la pelouse en hiver s’il ne pleut pas. Il faut garder à l’esprit que les gelées apportent de la rosée et donc de l’humidité. Donc, avec lui et avec les pluies, c’est plus que suffisant pour la pelouse. S’il ne pleut pas ou ne gèle pas (ce qui est le cas les dernières nuits d’hiver), l’idéal est de l’arroser une fois par semaine. Sur ce, un autre conseil important : eau en milieu de journée. De cette façon, nous faciliterons les heures de clarté pour nous aider à éliminer l’excès d’eau et l’empêcher (encore) de pourrir.

Des tâches simples avec un seul objectif : maintenir l’herbe de notre jardin dans les meilleures conditions, même par temps froid.

Un pari sur la santé et l’avenir pour que, dans quelques mois, elle soit aussi belle qu’au printemps dernier.

Découvrez tous les produits spécifiques pour l’entretien de la pelouse en hiver ici> Gazon


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.