Jardiner en janvier

Jardiner en janvier

Comme chaque mois de janvier, avec l’ouverture de la nouvelle année, nous accueillons également le froid. A ces températures hivernales que nous semblons soudain ressentir et qui, loin d’être une raison d’abandonner notre jardin ou nos plantes, sont une raison impérieuse d’y porter une attention particulière.

Et c’est que, bien que nous ne voyions pas beaucoup de nos plantes fleurir et bien qu’elles demandent beaucoup moins de soins de notre part, jardiner en janvier est spécifique Et ils peuvent se résumer en deux mots : protection et préparation. D’une part, il va sans dire qu’il est important d’éviter le froid de l’hiver pour certaines plantes. D’autre part, parce que même si les températures peuvent nous tromper, c’est le moment de commencer à planifier notre prochain printemps.

Deux aspects fondamentaux que nous devrons combiner avec un autre plus qu’important : ne pas laisser de côté les travaux de jardinage, même si ce mois ne semble pas s’y inviter.

À L’INTÉRIEUR DE LA MAISON : LUMIÈRE, FLEURS ET PLANTS

L’un des principaux effets secondaires de l’hiver est le manque de lumière. Quelque chose qui afflige les êtres humains mais surtout les plantes. C’est précisément pour cette raison que si nous avons des plantes d’intérieur, il est intéressant changer de lieu dans le but de pouvoir leur donner le plus d’heures de lumière possible. Ainsi, et tant que nos fenêtres sont bien isolées et n’ont pas de courants d’air, l’idéal est d’en rapprocher le plus possible nos pots. De cette façon, nous garantirons cette lumière indispensable non seulement pour la floraison, mais aussi pour maintenir sa couleur verte caractéristique.

Offrir à nos plantes d'intérieur plus d'heures de lumière est la clé de leur bien-être en hiver
Offrir à nos plantes d’intérieur plus d’heures de lumière est la clé de leur bien-être en hiver

De plus, et puisque le froid ralentit les processus naturels des plantes, il est intéressant diminuer votre horaire d’arrosage régulier. Mais attention : cela ne veut pas dire qu’il faut arrêter d’arroser, mais plutôt observer les besoins spécifiques de chacune des plantes d’intérieur que l’on a et, dans le cas de celles qui sont en fleurs, ne pas oublier qu’elles ont tant besoin l’eau, ainsi qu’une aide financière spécifique pour pouvoir continuer.

Parce que, encore une fois, nous insistons là-dessus, également en janvier, il est possible de profiter des fleurs à l’intérieur de la maison. Cyclamen, KalanchoéViolettes africaines (l’éternelle plante à fleurs, comme nous l’avons vu dans cet autre post) o primevères sont quelques-unes des merveilleuses plantes à fleurs que nous pouvons apprécier à l’intérieur de la maison à ces dates. Des compagnons parfaits pour pallier ce manque de lumière et de chaleur de la manière la plus naturelle : avec la beauté des fleurs.

La large couleur du Kalanchoe est parfaite pour le combiner avec n'importe quelle décoration
La large couleur du Kalanchoe est parfaite pour le combiner avec n’importe quelle décoration

Et pour que ces fleurs (si vitales pour la bonne humeur et le plaisir personnel) soient avec nous au printemps prochain, janvier est aussi une mois idéal pour commencer à préparer les semis dans notre maison (découvrez ici les graines de fleurs et vergers que vous pouvez commencer à planter). Une pratique qui va nous permettre de sauver de nombreuses plantes fleuries du froid de janvier (qui pourrait les tuer lorsqu’elles commencent à pousser voire empêcher leur bonne germination) tout en nous permettant de gagner du temps pour pouvoir planter en extérieur quand l’hiver commence à se dire au revoir, dans quelques mois.

DANS LE JARDIN OU LA TERRASSE : TAILLE, PROTECTION ET NETTOYAGE

A l’extérieur, les travaux de jardinage de janvier passent par protéger nos plantes du froid. Ainsi, le temps est venu non seulement de protéger nos pots mais aussi de les recouvrir de couvertures d’hibernation ces plantes ou arbres qui ne tolèrent pas bien les basses températures (retrouvez quelques conseils à ce sujet dans cet autre article). Un moyen idéal pour s’éviter les (mauvaises) surprises lorsque le froid commence à disparaître.

Lorsque janvier commencera à disparaître du calendrier, nous profiterons de ces jours (tant que les gelées nocturnes commenceront à être plus supportables) pour effectuer les taille traditionnelle et vitale des rosiers et arbustes typique du début février. Contrairement à eux, la pelouse (l’une des grandes victimes du froid) n’aura pas besoin de coupes mais, même, il vaut mieux qu’elle ait une certaine hauteur pour empêcher la glace d’atteindre les racines (et de gâcher ce manteau vert). Ajout d’un conseil : évitez de marcher dessus les jours de gel. De cette façon, nous aiderons à empêcher la pénétration de la glace et nous n’endommagerons pas l’herbe (rappelez-vous que pendant les mois d’hiver, l’herbe n’a pas la capacité de se régénérer).

Même s'il faudra les protéger du froid, il est temps de planter des plantes grimpantes comme la clématite
Même s’il faudra les protéger du froid, il est temps de planter des plantes grimpantes comme la clématite

De plus, et aussi incroyable que cela puisse paraître, Janvier est aussi le mois pour commencer à planter si dans notre planification printanière nous avons deux choses en tête : avoir un grimpeur qui commence à piquer un mur ou avoir notre propre récolte de fruits des bois. Dans le premier cas, c’est à la fin de ce mois qu’il faudra commencer à planter (toujours avec protection) des plantes telles que Clématite o vigne vierge si nous voulons qu’ils aient l’air que nous souhaitons au printemps. Mais, et comme nous l’avons mentionné, si nous avons l’intention de profiter de notre propre framboises ou myrtilles nous profiterons également du même moment. Bien sûr : dans les deux cas, nous protégerons les racines avec une bonne couche de paillis pour nous aider à les isoler du gel.

Et nous laissons pour la fin l’une des tâches de jardinage les plus oubliées et pourtant les plus importantes de janvier : enlever les mauvaises herbes. Car, même dans le froid, ces compagnons indésirables du jardin grandissent et, si nous ne les enlevons pas, ils deviennent forts (ce qui nous rend beaucoup plus difficile de les éliminer lorsque nous décidons de le faire).

Et vous, quelles tâches de jardinage, à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, effectuez-vous en janvier ? Dites-nous!

Découvrez les plantes dont vous pourrez profiter, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison, en janvier ici > Fleurs et plantes


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.