Chauffage par le sol sans chape : électricité, eau, caractéristiques et possibilités d’installation par vos propres moyens

Chauffage au sol électrique et à eau sans chapeLe chauffage par le sol est un phénomène qui est arrivé dans nos maisons relativement récemment, mais qui est déjà apprécié par beaucoup d’entre nous. Sa conception est extrêmement simple et pourtant ingénieuse. Sous le corps principal du plancher est posé un élément chauffant. Il peut s’agir d’un fil métallique de section variable, ou d’un tuyau, avec une section continue. liquide qui y circule. Les deux méthodes ci-dessus sont assez efficaces, mais elles ont leurs propres caractéristiques et inconvénients. Pour comprendre les spécificités de chaque type de chauffage par le sol, examinons-les séparément.

Types de chauffage par le sol : caractéristiques et différences

Il existe deux sous-espèces principales de chauffage par le sol : avec chape et sans le coupleur.. Dans ce cas, une chape est une couche de béton dans laquelle l’élément chauffant est encastré. Toutefois, cette approche n’est pas toujours appropriée. Par exemple, dans les maisons avec des plafonds en bois, ces sols ne sont pas du tout utilisés.

Une alternative est un sol sans chape ou un « sol sec ». Son installation est beaucoup plus simple et rapide, car il n’y a pas d’étape de coulage de béton, suivie d’un nivellement et d’un séchage. En outre, la conception du plancher suppose un faible poids, ce qui est également nécessaire si la maison et ses sols sont en bois.

Technologie de pose de tuyaux dans les matelas d'isolation thermique

Technologie de pose de tuyaux dans des matelas d’isolation thermique

Important ! La conception du sol sans chape ne consommera pas d’espace, ce qui est particulièrement important pour les pièces aux plafonds bas. Toutefois, il convient de noter qu’un tel plancher présente ses propres inconvénients. La principale d’entre elles est la faible puissance. En d’autres termes, vous ne devez pas compter sur un tel sol comme unique source de chaleur dans la pièce.

La méthode de pose d’un sol chaud sans chape : avantages et inconvénients

Pour mieux comprendre les particularités de l’application d’une telle méthode à la maison, examinons de plus près les avantages et les inconvénients d’une telle conception.

Avantages

  • L’épaisseur moyenne d’un sol chaud sans chape est d’environ 20 mm. C’est très peu par rapport aux 80 mm que prend une chape. En d’autres termes, le chauffage par le sol sans chape ne créera pas de différence significative dans le niveau du sol ou ce que l’on appelle une « marche ».
  • Il faudra au moins un mois pour mettre en service une pièce avec une chape de béton. Une chape humide, surtout si elle est assez épaisse, met beaucoup de temps à sécher. La pose d’un sol sans chape, en revanche, prendra environ une journée. La colle céramique peut également être utilisée comme base pour les éléments conducteurs de chaleur. Il faut également un certain temps pour qu’il sèche, mais cela ne prend généralement pas plus de deux semaines.
  • La chape en béton exerce une pression considérable sur les sols. Un tel plancher ne peut être placé, par exemple, au deuxième étage et aux étages suivants des maisons en bois. Les revêtements de sol sans chape ne sont pas seulement plus légers, ils peuvent également être installés dans des maisons déjà achevées. En outre, dans certains cas, la livraison du béton dans la salle peut être impossible pour une raison ou une autre. Les sols sans chape, quant à eux, se composent généralement de quelques éléments clés : un tuyau ou un câble, et un sous-plancher découpé en petites planches pour faciliter l’utilisation.
  • Le chauffage par le sol sans chape est très mobile. Il peut être facilement retiré et déplacé dans une autre pièce ou un autre appartement lors d’un déménagement. De plus, l’absence de chape facilite l’accès à la fibre conductrice de chaleur en cas de réparation ou de remplacement.
installation d'un chauffage par le sol de vos propres mains

L’installation d’un chauffage par le sol à l’aide de tapis est un processus très simple et rapide.

Inconvénients

  • La fragilité. En l’absence d’une chape en béton, les fils ou les tuyaux sont très faciles à endommager car ils ne sont recouverts que par la couche finale du sol, comme le stratifié. En cas de chauffage à eau, toute rupture peut entraîner l’inondation des étages inférieurs et des dégâts matériels. Des tapis conducteurs de chaleur ou une terrasse en bois entre la couche finale du sol et le système de chauffage par le sol peuvent résoudre ce problème.
  • Ce type de revêtement de sol se réchauffe très rapidement, mais il commence également à perdre de la chaleur très rapidement. Cela est dû à l’absence d’une sous-couche d’accumulation en tant que telle. Cette fonction est généralement assumée par la chape de béton. Dans certains cas, les rainures dans lesquelles le câble conducteur de chaleur est posé sont équipées de plaques métalliques.
  • Le chauffage au sol sans chape doit être placé assez serré, avec un faible espacement. La distance optimale entre les éléments conducteurs de chaleur est de dix à trente centimètres (plus la déperdition de chaleur de la pièce est élevée, plus le pas est petit). Sinon, la zone de la pièce sera chauffée de manière inégale. Il convient également d’accorder une grande attention au type de pose, notamment en ce qui concerne le chauffage de l’eau.
  • L’utilisation d’un plancher électrique chaud consomme beaucoup d’électricité. Combiné à la faible capacité de chauffage, cela peut augmenter considérablement le coût du chauffage de la pièce.
  • Incompatibilité avec certains types de revêtements de sol. Avant de poser un sous-plancher, vous devez vérifier auprès des fabricants s’il est compatible avec les différents types de chauffage alternatif. Toutefois, même si le stratifié ou la moquette sont compatibles avec le chauffage par le sol, vous devez être prudent dans le choix de la capacité de ce dernier. S’il est trop chauffé, le parquet peut se détacher et se déformer, et si la puissance est trop faible, il peut ne pas se réchauffer.

Chauffage électrique par le sol sans chape

Par chauffage électrique par le sol, on entend souvent des tapis chauffants spécifiques. Il se compose d’un substrat abrasif et d’un câble chauffant noyé dans celui-ci. Cette dernière facilite d’ailleurs grandement son installation, puisqu’il n’est pas nécessaire de placer soi-même le câble, il suffit de fixer les tapis entre eux à l’aide d’adaptateurs spéciaux.

Un tel plancher présente un avantage considérable par rapport au câble « nu ». Il ne nécessite aucun substrat supplémentaire d’insonorisation ou d’isolation thermique, et peut être placé directement sur un sous-plancher apprêté.

revêtement de sol électrique sous une terrasse en bois

Comme indiqué, l’installation d’un tel plancher prendra beaucoup moins de temps. Alors qu’une coulée de béton sèche en 25 à 28 jours environ, le revêtement adhésif sur lequel les planches sont fixées sèche en deux fois moins de temps.

Les planchers électriques peuvent varier considérablement en termes de capacité. Ils peuvent être sélectionnés en fonction de vos besoins spécifiques.

Si le sol de la pièce doit être constitué d’un matériau de grande épaisseur ou de faible conductivité thermique, comme un stratifié massif ou de la céramique, il est préférable d’acheter un sol chaud d’environ 160 W/m². Un tel sol n’est plus adapté aux parquets fins. Toutefois, cela ne signifie pas que ses propriétaires ne peuvent pas du tout installer un chauffage par le sol dans l’appartement, mais il faut tenir compte de quelques éléments.

Important ! Pour éviter un incendie ou la fonte du vernis, il est préférable de choisir un élément chauffant de moins de 100 watts/m². Sinon, le revêtement du bois peut commencer à se fissurer. Pour la même raison, il est contre-indiqué de régler la température de chauffage à plus de 25 degrés.

Chauffage par le sol à enrouleur

Séparément, il convient de mentionner que la puissance du chauffage par le sol peut également être mesurée dans d’autres unités, appelées « puissance linéaire ». Pour les sols épais, elle sera de 12 W/p.m., pour les sols en bois, elle sera de 10 W/p.m.

Il existe également un type de chauffage par le sol moins cher. Dans ce cas, le câble chauffant est enfermé dans une grille en plastique. Ce type de chauffage au sol est posé dans une couche de colle céramique. Son épaisseur optimale ne doit pas dépasser 20 mm.

Lors de la pose de la couche de finition, il est nécessaire de vérifier auprès du fabricant s’il est permis de l’installer en même temps que tout type de chauffage par le sol.

Plancher chauffant à eau sans chape

Ce type de chauffage par le sol est installé dans les locaux où la livraison de béton est difficile, irrationnelle ou impossible. Elle est également avantageuse par le fait que la dite « marche » ne se forme pas lors de la pose, car le sol est relevé à une hauteur suffisamment basse.

La principale différence entre un plancher chauffant à eau et un plancher électrique réside dans le vecteur de chaleur. Au lieu d’un câble à deux fils, on utilise un tuyau flexible rempli de liquide. Il est posé sur un support spécifique équipé de plaques métalliques.

Le métal, dans ce cas, sert d’accumulateur et répartit également la chaleur produite de manière uniforme sur toute la surface du champ.

pose de tuyaux en nattes

Une couche d’imperméabilisation est placée sur le système de tuyaux. Il protégera le système lui-même des influences extérieures et évitera d’endommager le revêtement final, qui peut être utilisé comme presque tout. De la moquette au stratifié.

Revêtement de sol

Il existe plusieurs types de tubes utilisés lors de l’installation d’un chauffage par le sol. Ils peuvent varier en épaisseur et en matériau. Les tuyaux métalliques sont les moins populaires. Ils sont assez difficiles à transporter et à installer, mais aussi à adapter à la taille de la pièce.

Les tubes en plastique en polyéthylène ou polypropylène dense sont plus souvent utilisés. Ils ne sont pas aussi durables que ceux en métal, mais ils ont une grande mobilité. En outre, le chauffage par le sol basé sur des tubes en polymère est moins sensible aux environnements agressifs, qui comprennent, par exemple, l’eau chlorée dure. En outre, le tube en plastique peut être rempli de presque n’importe quel matériau liquide conducteur de chaleur, y compris le réfrigérant.

Comment choisir les tuyaux pour le chauffage par le sol à eau ?

  1. Si le tuyau est acheté séparément, il convient de vérifier s’il est adapté à la création d’un circuit de chauffage au sol. Vous devez étudier attentivement le marquage du produit ou clarifier ses caractéristiques avec le vendeur. Le matériau est considéré comme optimal, résistant à une charge de 10 atmosphères ou plus, ainsi qu’à un chauffage de 95 – 100 degrés. Le non-respect d’au moins une de ces conditions peut entraîner une défaillance soudaine du système.
  2. Le bois ou l’abrasif peuvent être utilisés comme substrat, mais les panneaux de mousse de polystyrène cellulaire sont le plus souvent préférés. Les panneaux sont faciles à installer et sont maintenus ensemble grâce à des rainures spécifiques. Les cellules facilitent la pose des tubes avec l’espacement nécessaire.
Photo Conception matérielle et caractéristiques
Tapis en polystyrène Planches en polystyrène. Le matériau de ce substrat est essentiellement une plaque de mousse avec des rainures pour les câbles. Un tel panneau remplit plusieurs fonctions à la fois : isolation phonique, fonction de cadre et de marquage, ainsi qu’un rôle d’isolant thermique. Si la couche de carton mousse est trop fine, la surface sous-jacente est isolée en plus.
tapis de bois Support en bois.. Il s’agit d’un plateau renforcé avec des canaux pour les tubes. En dessous, il y a des plaques de métal pour la redistribution de la chaleur. Une couche de barrière contre l’humidité est également placée sur ce système. Le plancher chauffant fini est recouvert de plaques de bois plates sur lesquelles le revêtement final peut être posé.

Méthodes de pose du circuit de chauffage

Avant de commencer la pose du chauffage par le sol, il faut délimiter la zone. Ce processus peut être grandement facilité par une sous-couche en maille.

Il est plus judicieux de raccorder chaque pièce à un circuit de chauffage distinct. Pour cela, il faut utiliser un tuyau d’une seule pièce. Cela augmentera considérablement l’étanchéité du système et le rendra plus facile à installer.

10

Il existe trois types fondamentaux de pose de tuyaux.

  1. Serpentine. Le tuyau est tendu le long du bord sur toute la longueur de la pièce, puis courbé alternativement vers la gauche et la droite. Cette méthode nécessite le moins de matériel, mais ne convient qu’aux petites pièces, car le moyen de chauffage chauffe la pièce de manière inégale.
  2. Spirale (bobine). Le tuyau s’étend en spirale jusqu’au centre de la pièce et revient ensuite de la même manière. On gaspille beaucoup plus de matériau, mais la pièce est chauffée de manière beaucoup plus homogène.
  3. Double serpentin.. La méthode est un compromis optimal. Dans ce cas, le tuyau est tiré en serpentin d’un côté et de l’autre.

Conclusion

Malgré de nombreuses controverses, le chauffage par le sol est une bonne source de chauffage alternatif, tout à fait abordable. Certaines variétés de chauffage par le sol augmentent non seulement le niveau de confort, mais vous permettent également d’économiser de l’argent tant sur son installation que sur le paiement des factures de services publics.

L’installation du chauffage par le sol est assez simple et permettra même aux non-professionnels de s’en sortir. Ce processus est associé à un niveau minimal d’inconfort et est plus que compensé par la vue ergonomique et agréable que la pièce acquerra après la réparation.

Le chauffage par le sol à base d’eau est extrêmement populaire dans les secteurs privés de nombreux pays d’Europe occidentale, tandis que le chauffage par le sol électrique est présent dans les appartements urbains du monde entier. Toutefois, ce type de chauffage alternatif ne peut être installé que dans les parties les plus froides de la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *