Comment fabriquer des dalles de pavage de ses propres mains ?

Dalles de pavageLa technologie permettant de produire des dalles de pavage de ses propres mains est maîtrisée depuis longtemps et s’améliore chaque année. Les produits finis, en termes de performance et de qualité, ne sont pas inférieurs au magasin, et parfois même le surpassent. Alors pourquoi surpayer une somme considérable pour un chat dans un poke, alors que vous pouvez fabriquer des dalles de pavage de bonne qualité à la maison. Cela ne nécessite pas l’achat d’équipements et d’outils coûteux, bien sûr si vous ne souhaitez pas le produire à l’échelle industrielle. La clé d’un pavé de qualité est le “bon” mortier et des mains habiles.

Technologie de production de pavés

Malgré toute la simplicité de la technologie de production, il existe certaines nuances que vous devez apprendre avant de commencer à fabriquer des carreaux vous-même. Tout d’abord, vous devez choisir et maîtriser la méthode de production qui vous convient.

Dalles de pavage vibrées

Technologie de vibrofusion

Technologie du vibromoulage

Cette technologie de production de tuiles fait appel à une table vibrante fonctionnant en continu sur laquelle le mélange sable-ciment est solidifié et placé dans des moules spéciaux.

Après tassage complet et solidification du mélange, les moules sont transférés dans un endroit chaud où ils doivent reposer pendant au moins 12 heures.

Dalles de pavage dans le jardin

Dalles de pavage dans le jardin

Le produit fini est plat et lisse. Ces carreaux sont faciles à enlever de la neige et du sable. Il a une couleur vive et saturée et la forme de sa fabrication est presque illimitée.

Pour les chemins de pavage, vous pouvez y incorporer n’importe quelle idée de design sur votre propriété. Des carreaux bien posés peuvent donner des accents à n’importe lequel de vos bâtiments sur le site, d’autant plus que c’est une excellente solution pour s’éloigner de l’asphalte ennuyeux.

Un mot d’accompagnement ! Du point de vue de la fabrication, la production de dalles de pavage par vibrofonte est un procédé assez bon marché, idéal pour les applications privées.

Dalles de pavage vibro-pressées

La technologie de fabrication des dalles de pavage vibro-pressées est la suivante.

  1. Le mélange de béton est placé sur une machine vibrante en continu dans un moule spécial (matrice).
  2. Ensuite, une ébauche spéciale (poinçon) fabriquée à la forme de la matrice commence à presser le mélange sous haute pression, comme un piston.
  3. Après le compactage complet, la matrice et le poinçon sont soulevés vers le haut et le produit fini reste sur le lit. Cette méthode est entièrement automatisée et ne nécessite qu’une intervention humaine minimale.
Machine de vibrocompression

Machine de vibrocompression

La surface du produit est obtenue de manière rugueuse et poreuse. Ces carreaux peuvent supporter de lourdes charges, sont résistants aux fortes gelées et conviennent aux endroits très fréquentés et à la circulation des véhicules.

Malgré le fait qu’il existe des unités compactes qui permettent de placer ce type d’équipement sur le site de la maison, leur coût reste élevé.

Sur la base de ce qui précède, nous pouvons conclure que pour les besoins privés, les dalles de pavage vibrées seront tout à fait suffisantes.

Il n’est pas nécessaire qu’elle puisse supporter des charges lourdes, car ni les foules de touristes ni les véhicules à moteur ne s’y déplaceront. C’est pourquoi, dans cet article, nous examinerons la fabrication de dalles de pavage à l’aide de la technologie de vibrofusion.

Technologie de fabrication des dalles de pavage

La possibilité d’acheter ou de louer des équipements dépend de l’ampleur de la fabrication prévue.

S’il s’agit de recouvrir de petites surfaces de votre site avec des carreaux, il est judicieux de prendre le matériel nécessaire en location, mais si les prochains travaux grandioses de pose d’allées pavées, de trottoirs, de sites divers, il est judicieux de penser à l’acheter. En bref, c’est à chacun d’entre vous de décider.

L’équipement nécessaire pour le travail

Bétonnière : Il est très difficile d’amener le mélange de béton à la consistance souhaitée à la main. L’alternative est une perceuse puissante avec un accessoire spécial pour pétrir le mortier.

Cependant, il n’est pas souhaitable de travailler longtemps avec un tel outil, il faut périodiquement lui donner le temps de se reposer de la charge. L’option idéale serait une bétonnière électrique qui a fait ses preuves.

Bétonnière

Table vibrante. L’élément principal de la production sans lequel vous ne pouvez pas vous passer. Aujourd’hui, vous pouvez acheter une table vibrante dans n’importe quel magasin spécialisé dans la vente de matériel de construction.

Leur prix initial est de 300 dollars. Mais ne vous pressez pas, fabriquer une table vibrante est très facile à partir de n’importe quel matériel disponible. Vous aurez besoin (d’un moteur électrique, de tôles, de cornières, de plaques métalliques et de ressorts).

Intéressant à savoir ! Des amateurs locaux parviennent à utiliser une machine à laver ordinaire à cette fin, en la mettant sur une vitesse d’essorage élevée.

Table de vibration

Formes sous le mélange. Il est également possible de réaliser les moules nécessaires en utilisant du matériel que tout le monde a sur place (contreplaqué, plaques de métal, plâtre, etc.).

Formes pour les dalles de pavage

Options pour la fabrication de moules pour dalles de pavage

Vous pouvez acheter des coffrages prêts à l’emploi dans n’importe quel marché de la construction. Leur prix n’est pas très élevé, ce qui n’affecte pas le budget de manière significative.

Formes pour les dalles de pavage

Table vibrante avec leurs propres mains

Décrivons étape par étape comment fabriquer une table vibrante pour les futurs moules. La tâche principale est d’obtenir une surface régulière de la plate-forme supérieure. Le matériel et les outils qui seront nécessaires :

  • Moteur à vibration ;
  • Tôle de 5 mm d’épaisseur. (plateforme supérieure) ;
  • Angle métallique ou tube profilé (cadre) ;
  • Ressorts (amortissement) ;
  • Un poste à souder, des électrodes et un coupe-boulons.

Cadre

A partir de cornières ou de tuyaux métalliques, soudez une armature régulière de dimensions appropriées. Il est important de s’assurer que les tuyaux opposés sont de la même taille.Le cadre de la table vibrante

La plateforme

En utilisant le même matériau, un rectangle est soudé. Une feuille de métal y est soudée d’un côté et, de l’autre côté, il y a une plaque renforcée pour le moteur vibrant avec des fentes pour la fixation.La plateforme

Moteur à vibration

Pour les tables vibrantes, il est préférable d’utiliser un moteur vibrant de type surfacique. Il est installé sur la base préparée et fermement fixé à l’aide de boulons.Installation du moteur

Installation de

L’étape finale consiste à relier la plate-forme au cadre en insérant d’abord des ressorts dans les cuvettes d’assise situées entre eux. La table est maintenant prête à être utilisée.Raccordement du cadre à la plate-forme

Composition du mortier pour carreaux de pavage

La composition du mortier pour la fabrication des dalles de pavage doit contenir les composants suivants :

  • Ciment M-500 ;
  • Du sable de rivière tamisé ;
  • Pierre concassée (fractions n’excédant pas 10 mm,) ;
  • Fibre de verre ;
  • Plastifiant ;
  • Teinture pour béton (facultatif) ;
  • Eau pure sans impuretés.

Ciment doit être friable, sans grumeaux ni impuretés étrangères. N’oubliez pas que le ciment est un liant et que la résistance du carreau dépendra de sa qualité.Ciment

Sable ainsi que le ciment ne doivent pas contenir d’impuretés telles que de l’argile ou des algues. Il existe un moyen simple de vérifier la teneur en argile du sable.

Le sable doit être serré avec les pinceaux des mains pour former un gros morceau, fixer pendant quelques secondes et desserrer, pour voir son état. Si le sable ne s’effrite pas, c’est un signe évident de la présence de composants argileux dans celui-ci.

Il est conseillé d’acheter de la pierre concassée d’une fraction de 5-10 mm.Sable et gravier

Fibre de verre Joue le rôle d’armature du béton. Le plus souvent, le polypropylène est utilisé comme matériau de la fibre. Il n’est pas difficile d’acheter ce composant sur le marché de la construction.

Le composant qui confère au béton sa solidité et sa résistance à l’humidité est le – plastifiant. Le colorant pigmentaire est utilisé selon les besoins.Plastifiant et colorant

Important ! Lorsque vous pétrissez tous les composants ci-dessus, vous devez respecter un dosage et une cohérence stricts.

Rapport des composants dans le mortier

Composants Proportions en pourcentage Par 1 m² de carreaux Par 1 m³ de carreaux
Ciment (M 500) 20% 28 kg. 490 kg.
Pierre concassée (fractions 5-10 mm.) 22% 30 kg. 520 kg.
Sable de rivière 55% 73 kg. 1300 kg.
additif plastifiant 0.5 % du poids du mortier 45 g. 1.7 litres
Colorant (pigment) 7% en poids de la solution 650 g. 9 kg.
Fibre 0.04 du poids du mortier 55 g. 0.8 kg.
Eau 6% en poids de solution 8.5 litres 135 litres

Comment mélanger correctement le mortier

Malaxez le mortier pour les dalles de pavage dans l’ordre suivant :

  1. Dans un baril avec une petite quantité d’eau (1 à 1.5 seau), ajouter le plastifiant et le colorant ;
  2. Démarrez la bétonnière et mélangez les composants ajoutés pendant une minute. A partir de ce moment, le mélangeur doit fonctionner en continu jusqu’à ce que le mortier soit complètement mélangé ;
  3. Puis, en respectant les proportions ci-dessus, on ajoute alternativement d’abord le ciment, puis le sable et la pierre concassée.
  4. Suivez attentivement la consistance du mortier dans le tambour. Le mortier doit être visqueux, mais en aucun cas liquide.
  5. L’étape finale consiste à ajouter de la fibre de verre au mortier préparé. Remuez pendant encore 2 ou 3 minutes. Le mortier est prêt.

Coulée et vibration

  1. Le mortier est versé dans des moules pré-lubrifiés (avec une solution de savon ou d’huile) placés sur la plate-forme de la table vibrante.
  2. Le processus de vibro-traitement doit être surveillé de près. Dès que de la mousse se forme à la surface, c’est le signal que le dégazage du liquide est terminé et que la machine peut être arrêtée. Ce processus prend généralement 4 à 5 minutes. Ne laissez pas la solution sur le lit trop longtemps, elle commencera à se séparer.
Le béton durci doit avoir une couleur gris clair.

Le béton durci doit avoir une couleur gris clair.

Certaines personnes se demandent pourquoi le mortier doit être vibré, pourquoi on ne peut pas simplement verser le mélange prêt dans les moules. La réponse à cette question réside dans les minuscules bulles d’air qui se trouvent dans le béton durci. En cas de fortes gelées, ils contribuent à l’éclatement des dalles.

Séchage et démoulage

En été, le séchage des moulages doit durer au moins 24 heures, par temps plus frais, au moins 2 jours. Pour faciliter le démoulage des carreaux, il faut les plonger dans un récipient d’eau chaude pendant 10 à 15 secondes. Les moules sont bien rincés à l’eau et sont prêts à être réutilisés.

Important ! Il n’est pas recommandé de mettre immédiatement en œuvre des carreaux fraîchement coulés. Elle doit être exposée au soleil pendant une semaine de plus, à l’air libre, pour reprendre des forces. Ce n’est qu’alors que la dalle est prête à être utilisée.

Si vous avez pris la décision de fabriquer des dalles de pavage de vos propres mains, alors nous espérons que cet article vous sera d’une grande aide et vous assistera dans votre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *