Pose de pavés autour de la maison – comment le faire correctement : le dispositif, guide d’installation étape par étape

Installation d'une zone aveugle autour de la maisonLe dosseret est presque toujours disposé sur le périmètre de la maison. Elle peut et doit protéger de manière fiable les fondations du bâtiment contre l’inévitable pénétration de l’humidité. Le fait est que sous l’influence de cette humidité, les précipitations atmosphériques, presque tous les types de sol, et surtout l’argile ou de terreau, peuvent à un moment donné ne plus supporter le poids de la structure. Afin d’éviter des conséquences aussi graves, il existe des technologies qui empêchent l’érosion des sols. Cela inclut les dosserets. Une pose de pavé protège en outre l’ensemble des fondations en retirant une partie de la charge de l’étanchéité, ce qui protège les fondations du bâtiment des effets néfastes de l’humidité.

En plus de sa tâche fonctionnelle, le dosseret, qui court le long du périmètre de toute la structure, fait partie de l’ensemble de l’aspect architectural de la maison, ainsi que de l’ensemble de l’aménagement paysager de la parcelle de jardin.

Il existe de nombreuses idées d’aménagement qui vous permettent de cacher ou de décorer le dosseret, cependant, il est plus approprié de l’utiliser comme un petit chemin supplémentaire.

Dosseret dans la maison : le fabriquer de ses propres mains avec un guide pas à pas

Si vous avez des compétences minimales en matière de construction, faire un dosseret dans la maison de vos propres mains ne sera pas difficile pour vous.

Différentes options de dosserets

Il existe plusieurs options pour la réalisation d’un dosseret, mais le principal élément à prendre en compte lors du choix est que l’option finie offre une étanchéité décente, c’est-à-dire une protection fiable contre les infiltrations d’humidité.

Certains propriétaires, par souci d’économie, réalisent un dosseret de type souple. Il est constitué de plusieurs couches d’argile bien compactées et dotées de propriétés d’étanchéité. La façon de réaliser une telle zone aveugle est connue de beaucoup : elle était autrefois réalisée autour de la maison du village. Bien que la technologie de construction soit très avancée, cette solution simple est parfois utilisée comme une option budgétaire.

  1. Dosseret en terre battue. Il n’est pas rare de trouver une petite maison de campagne avec une rampe d’accès en argile battue, agrémentée d’une couche de gravier coloré. Bien sûr, certains propriétaires, pour améliorer les propriétés d’étanchéité entre les couches d’argile et de gravier coulé, posent plusieurs couches de film, mais il faut comprendre que Le dosseret d’une maison – Il ne s’agit pas seulement d’une décoration traditionnelle, il n’y a pas moyen d’économiser beaucoup d’argent sur ce point. Il est préférable d’essayer des méthodes plus modernes pour obtenir une étanchéité totale.
  2. Dosseret en carreaux de pavage. Il existe une autre option courante pour un dosseret semi-creux – il est fait de carreaux de pavage conventionnels. Parfois, comme matériau utilisé, des briques de mâchefer ou des restes de pavés provenant d’autres travaux. Une pose de pavé est réalisée par la même technologie que l’aménagement de trottoirs ou de plates-formes en matériaux similaires.

Lors de l’équipement de la pose de pavé semi-rigide, il faut créer une couche d’étanchéité, qui comprend une géomembrane étanche. Ce dernier est posé sur un mélange sec composé de sable et de ciment. Toutefois, la construction doit également comprendre une base monolithique en béton.

Dans cet article, nous allons détailler l’option de la chaussée en dur, qui est une bande monolithique en béton. Le dosseret, qui est recouvert de dalles de pavage, de pavés, s’intègre parfaitement dans le design général de la parcelle de jardin. Mais il est toujours préférable de préférer une construction en béton.

Le matériau pour sa fabrication n’implique pas de coûts matériels importants, de plus, il est plus rapide, moins cher et plus facile de faire un dosseret en béton de ses propres mains. Pour le cacher des regards, pour le décorer, si on le souhaite, on peut utiliser divers matériaux ou des plantes décoratives, tout dépend du style dans lequel s’inscrit la conception de la parcelle de jardin.

Instructions étape par étape pour la réalisation d’un dosseret

L’option la plus abordable est dosseret en béton Une largeur d’environ 60 cm, qui entourera votre maison de tous les côtés le long du périmètre. Les instructions, selon lesquelles vous pouvez réaliser cette construction, sont en fait simples, de sorte que le propriétaire habile la réalisera de ses propres mains, sans recourir à l’aide d’experts extérieurs.

En suivant pas à pas des recommandations simples et claires, vous assurerez une protection fiable de votre fondation. En d’autres termes, en minimisant les coûts, vous pouvez créer une zone de pose de pavé autour de la maison de vos propres mains, évitant ainsi d’endommager les fondations de la maison à cause des précipitations et de l’humidité.

Règles et exigences à prendre en compte

Le dosseret doit avoir la même largeur sur tous les côtés. Elle doit être d’environ 25 à 30 centimètres plus large que la portée de l’avant-toit au-delà des murs du bâtiment. On considère généralement que la largeur de la bride autour de la maison doit être d’environ un mètre ou plus, dans le cas de sols subsidents.

L’approfondissement du dosseret doit être fait en se concentrant sur la profondeur, qui sera environ la moitié de la pénétration du gel des sols de votre région. Quant à l’épaisseur du revêtement en béton, elle est de l’ordre de dix centimètres.

Important ! Si le dosseret fini doit servir d’allée, vous pouvez le faire de 15 centimètres, voire un peu plus. La pente d’une allée piétonne doit être d’environ 93° degrés par rapport au mur de la maison. La hauteur du sous-sol au-dessus de la pose de pavé aveugle bâtie doit être d’au moins un demi-mètre. Cette distance par rapport au niveau du sol empêchera l’accumulation d’humidité près du bord.

Comment fabriquer de ses propres mains un bon niveleur (instructions, conseils, photos)

Tout d’abord, un marquage est effectué sur tout le périmètre, puis une couche de terre fertile est prélevée. Ensuite, une couche de coussin de sable est posée, un feutre de toiture est posé. Il faut ensuite réaliser le coffrage en tenant compte des joints de dilatation. La zone à bétonner est recouverte d’une armature.

Une fois le béton préparé, il est coulé dans le coffrage. La surface de la zone de pavé est dérivée, en tenant compte de la pente, puis égalisée, laissée sécher. Nous allons maintenant examiner ce processus plus en détail.

Préparation des outils et des matériaux

  • Pour commencer les travaux d’excavation, vous aurez besoin de pelles et de pioches, de seaux, de chariots, de mètres à ruban, de corde et de tampons et d’une certaine quantité de piquets.
  • Il faut préparer la quantité nécessaire de matériau perméable à l’eau : feutre de toiture ou géotextile. Ce dernier est un peu plus cher, mais il est capable de faire ses preuves de la meilleure façon.
  • Il est également nécessaire de préparer tous les composants traditionnels pour réaliser le mélange de béton. Il est bien sûr préférable d’acheter du béton prêt à l’emploi, mais cela nécessitera des dépenses financières supplémentaires. Pour la pose de la litière, il faut beaucoup de sable.
  • Pour le coffrage, on utilise un panneau de garniture de 20-25 mm. Vous aurez également besoin d’une bonne scie à bois, d’une bonne quantité de clous, d’un marteau et d’un niveau. Un grillage ou un fil d’acier sera nécessaire pour le renforcement, il doit également être préparé à l’avance.
  • Il est nécessaire d’avoir dans l’économie et une machine pour souder et couper les barres d’armature, cette dernière est très chère, il est donc conseillé de la louer.
  • Dans la dernière étape, la couche de béton est nivelée, pour cela une truelle et plusieurs truelles sont nécessaires, et un mastic à base de polyuréthane doit être acheté pour remplir les joints.

Marquage

Sur tout le périmètre de la maison, la future tranchée est délimitée à l’aide de piquets et d’une corde ordinaire. La façon la plus simple de faire un marquage est de procéder dans un certain ordre. Tout d’abord, des piquets en métal ou en bois doivent être enfoncés dans le sol à tous les coins du bâtiment. Ensuite, des balises intermédiaires sont installées tout au long de la structure. Enfin, une corde ou une simple corde est utilisée pour relier toutes les chevilles enfoncées.

Le niveau dans la zone adjacente à la future chape avec la plinthe est également marqué par des balises. Cette opération doit être effectuée tous les mètres et demi. La couche de terre est enlevée autour de l’ensemble du bâtiment, en tenant compte de la disposition du paysage environnant. Ensuite, une tranchée de 0.2 à 0.3 mètre de profondeur peut être creusée.

La disposition du dosseret dans la maison doit être faite de manière à former un angle droit partout.

Le marquage du dosseret autour de la maison doit être fait de manière à former un angle droit partout.

Le fond de la tranchée doit être uniformément et soigneusement compacté, nivelé, en fonction de la pente prévue. La tranchée doit être plus profonde d’un côté afin d’obtenir la pente requise (environ 3 cm par mètre). Pour bien compacter la tranchée préparée, on peut utiliser un simple rondin, placé verticalement, soulevé puis abaissé brusquement.

Création et compactage d’un lit de sable

Une fois la tranchée préparée, vous pouvez commencer le remblayage ou le rembourrage. Il est réalisé avant le coulage du mortier. Différents matériaux peuvent être utilisés pour le lit de pose : il peut s’agir de sable de fraction grossière ou moyenne, d’un mélange de sable et de gravier, de pierre concassée, ainsi que de gravier fin sans sable. Le support de la fondation ne doit pas être posé sur du sable fin, car il peut se produire un rétrécissement, à la suite duquel la fondation peut se fissurer.

L’option la plus idéale est un coussin à deux couches : posez d’abord du gravier ou de la pierre concassée, il va lui-même compacter la couche de terre, puis vous pouvez mettre et du sable. Le tapis doit être soigneusement humidifié et compacté. Le processus d’humidification et de compactage doit être répété au moins deux fois. L’épaisseur totale de la couche préparée doit être d’environ 20 centimètres et la surface préparée doit être plate.

La couche de base doit être très bien compactée. Pour ce faire, il est préférable d'utiliser des plaques vibrantes et des pilons vibrants.

La litière pour les pieds doit être très bien compactée, pour cela il est préférable d’utiliser des plaques vibrantes et des pilons vibrants.

Imperméabilisation

Est-il nécessaire d’imperméabiliser le dosseret dans la maison ? Essayons de répondre à cette question en fonction de son aspect pratique et financier.

Bien que l’imperméabilisation du dosseret ne soit pas une condition préalable, il est préférable de ne pas négliger cette étape des travaux. D’autant que le coût de l’étanchéité au rouleau n’est pas si élevé.
Comment le faire correctement ?

  • Le processus d’imperméabilisation consiste à poser un feutre de toiture, un géotextile ou un autre matériau d’imperméabilisation sur un lit de sable préparé. La couche d’imperméabilisation doit être double.
  • Une couche de matériau doit être légèrement calfeutrée dans le mur pour former un joint de dilatation. Tous les joints sont posés simplement avec un chevauchement.
  • Sur une couche de feutre de toiture ou de géotextile, il faut verser une petite couche de sable et un peu de gravier (environ 10 centimètres seulement). Si un système de drainage doit être installé, il doit être posé directement sur l’imperméabilisation elle-même.

L’imperméabilisation du dosseret d’une maison peut être réalisée à l’aide de feutre de toiture et d’autres matériaux en rouleau aux propriétés hydrofuges.

Construction de coffrages.

Afin d’entourer l’endroit où le béton sera coulé, un coffrage en bois amovible est construit. Un rail de guidage en bois, placé sur tout le périmètre de la chape, est strictement obligatoire, sinon le mélange de béton se répandra sur les côtés.

Mais comment faire un coffrage pour une chape avec vos propres mains, si les compétences pratiques – pas ou très peu. C’est simple, il suffit de suivre les instructions étape par étape pour sa fabrication.

La zone de pavé est divisée en zones de deux mètres, elles doivent se croiser avec les joints, qui sont situés perpendiculairement au mur jusqu’à la profondeur de la totalité du coulage du mélange de béton.

Coffrage pour un échafaudage autour de la maison – comment l’assembler correctement

Pour réaliser le coffrage autour de la maison, vous devez prendre des planches, où la hauteur du coussin prévu est marquée. A tous les angles, ils doivent être fixés avec des coins en métal, en les boulonnant de l’extérieur. Le coffrage doit être renforcé par un certain nombre de chevilles en les plaçant à l’extérieur.

La hauteur de votre coffrage doit correspondre à l’épaisseur de la couche de béton. Il est également possible de ne pas retirer le coffrage de l’échafaudage une fois tous les travaux terminés, mais il faut alors travailler le bois de l’échafaudage de manière plus approfondie. En d’autres termes, il est nécessaire de traiter le bois avec des compositions antiseptiques, d’envelopper les planches avec une couche de feutre de toiture.

Une chape adéquate est le marquage, le coffrage, l'armature et un béton de bonne qualité.

Un bon dosseret est une question de marquage, de disposition des coffrages, d’armature et de qualité du béton.

Renforcement et coulage

  1. Un treillis métallique de 50 par 50 millimètres est généralement utilisé pour le renforcement, il peut être relié à des pièces d’armature qui sont enfoncées directement dans la plinthe (espacement de 0.70 mètre).
  2. La maille est élevée de 0.3 cm au-dessus de la surface de la couche de pierre concassée. Une fois le béton mélangé, il est versé par petites portions directement dans les sections de coffrage finies, en se référant au niveau de son bord supérieur. La présence de treillis d’armature dans le béton confère à cette structure une résistance suffisante.
  3. Il faut veiller à ce que le béton soit de bonne qualité. Idéal Proportion pour le béton Le béton utilisé pour la construction de la chape doit présenter une résistance au gel compatible avec le béton utilisé pour la construction des routes.

Note à moi-même ! La composition du béton pour dosseret est utilisée de manière traditionnelle (correspondant à la qualité M400 et supérieure). Des additifs peuvent être ajoutés au mortier dans la proportion, augmentant la résistance, la durabilité.

Dosseret en béton avec vos propres mains - couler du mortier

Dosseret en béton avec vos propres mains – couler du mortier

Mise à niveau et séchage

Après le coulage du béton, la surface est soigneusement nivelée à l’aide d’une règle, puis le tout est recouvert d’une couche de polyéthylène. La couverture est nécessaire pour se protéger du soleil brûlant ou de la pluie, c’est-à-dire qu’il faut veiller à ce que la chape finie ne soit pas fissurée. On estime que le sol fini doit sécher en deux semaines, et au moins en dix jours. Mais selon la réglementation, il faut lui laisser près d’un mois pour le séchage final.

Des stores autour de la maison basés sur un mortier de ciment et de sable – la clé de la fiabilité de toute la maison

Vous ne devez pas négliger d’adopter une approche plus approfondie dans la réalisation du dosseret. Il convient de rappeler que la fiabilité de la maison, son état stable, dépend entièrement de l’état de ses fondations.

Pour qu’une fondation soit durable pendant des années, vous devez la protéger des effets négatifs de l’humidité, et ce avec tout le soin nécessaire. Il s’agit de la principale tâche fonctionnelle de la pose de pavé d’une maison, qui s’étend également au sous-sol du bâtiment. En plus de cette tâche importante, la zone aveugle permet de construire une allée piétonne autour du périmètre de la maison et de donner finalement à l’ensemble du bâtiment un aspect fini.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *