Que faire pour isoler les murs d’une maison privée de l’intérieur et comment le faire correctement de ses mains – instructions étape par étape

Isolation d'une maison par l'intérieurLe problème de l’isolation des murs d’une maison située dans le secteur privé se pose à tout propriétaire, surtout si la maison est conçue pour être habitée toute l’année dans un climat tempéré et une région nordique. Le marché de la construction moderne est rempli d’une grande variété de matériaux, et les technologues ont développé et testé en pratique plusieurs techniques différentes. Comprenons la gamme de produits et les moyens de résoudre le problème de l’isolation thermique du logement par nos propres moyens.

Isolation des murs de la maison par l’intérieur – justification des travaux

La principale raison de l’isolation des murs d’une maison par l’intérieur est de créer des conditions de température confortables pour une résidence permanente dans la maison. Dans les vieux bâtiments en briques et en bois, surtout la nuit, lorsque la colonne de mercure du thermomètre descend brusquement, il y a un refroidissement accéléré de l’air à l’intérieur du bâtiment. C’est très visible le matin. Pour ne pas se réveiller de froid, il est nécessaire de créer des conditions permettant de réduire les pertes de chaleur. L’une des solutions efficaces à ce problème est l’isolation thermique.

La deuxième raison est due aux variations d’humidité. La condensation est le résultat d’une grande différence de température, notamment à proximité des ponts thermiques et dans les zones mal ventilées. Le même résultat est une conséquence du gel des murs. Toute forme d’humidité a un effet destructeur sur le matériau à long terme. La condensation crée également un environnement favorable à la formation et à la reproduction de champignons de moisissure.

Une bonne isolation des murs de la maison par l'intérieur réduira considérablement les pertes de chaleur.

Une isolation de qualité des murs de votre maison par l’intérieur réduira considérablement les pertes de chaleur.

S’il est relativement facile de se débarrasser de la défaite biologique dans les maisons en pierre, les bâtiments en bois souffrent d’une “maladie” à long terme pouvant aller jusqu’à la destruction complète. Ici, il s’agit uniquement de remplacer des parties de la structure. Une personne souffre de champignons dans tous les cas.

Avantages et inconvénients de l’isolation interne

Les principaux avantages de la mise en œuvre de cette mesure sont indiqués ci-dessus : réduction des pertes de chaleur et du risque de condensation destructive. Mais ce ne sont pas les seuls avantages. Cette approche est universelle par rapport à toute construction et à toute condition météorologique.

Il est possible d’isoler les murs d’une maison privée de l’intérieur de ses propres mains, même sans expérience dans le domaine de la construction, ce qui permet d’économiser les brigades de maîtres. En plus d’améliorer les propriétés d’isolation thermique, le propriétaire réduit la perméabilité acoustique des murs sans acheter de matériaux spéciaux. Toutefois, il est important de ne pas se contenter de prêter attention aux mérites du projet.

Il convient également de prendre en compte les inconvénients de l’isolation interne d’une maison.:

  • Humidité. En raison de la réduction de la respirabilité de la structure du bâtiment, le taux d’humidité dans l’espace de vie augmente automatiquement. La première approche contribue à la formation de courants d’air. La première approche crée des courants d’air. Dans la seconde approche, la perte de chaleur est moindre, mais les coûts énergétiques augmentent.
  • Point de rosée.. Ce terme désigne la température à laquelle la vapeur se transforme en condensat. Sans couches supplémentaires dans la construction des murs et des plafonds, ce point se situe à peu près au milieu. Toute finition provoque un décalage, c’est-à-dire que l’isolation déplace la situation de température dans sa direction. Cet effet augmente le risque de condensation entre des matériaux dissemblables. Le problème de l’humidité doit donc être résolu. Il existe deux solutions dans ce cas : un espace de ventilation et un pare-vapeur.
  • Surface utilisable. Ici, c’est simple. Les murs et les plafonds deviennent plus épais, et la pièce est donc plus petite. Pour les petites maisons, cette situation n’est pas toujours acceptable.
Isolation intérieure des murs d'une maison à ossature bois

Isolation intérieure des murs d’une maison à ossature bois

Compte tenu de ce qui précède, il est nécessaire de peser soigneusement le pour et le contre avant de décider de l’isolation intérieure de la maison. D’un côté, c’est rentable, efficace, pratique. D’autre part, il s’agit d’un événement risqué qui est mis en œuvre pendant de nombreuses années. Dans ce cas, il est pratiquement impossible de contrôler l’état des constructions. Sur la base de ce dernier point, les spécialistes recommandent de n’y recourir qu’en dernier ressort. Il est préférable d’isoler une habitation privée du côté de la façade.

Matériaux pour l’isolation d’une maison par l’intérieur

Le marché moderne est rempli d’une variété de produits éprouvés et de nouveautés alternatives. Comprendre le large éventail de matériaux de base et de matériaux connexes n’est pas une tâche facile pour le commun des mortels. Comprenons les produits proposés selon un algorithme simple : critères, isolation, matériaux supplémentaires.

La laine minérale est l'un des isolants les plus populaires utilisés pour l'isolation des habitations.

La laine minérale est l’un des isolants les plus populaires utilisés pour l’isolation intérieure des maisons.

Critères de sélection des isolants

  1. La première chose à prendre en compte est la durée de vie des produits.. Cela s’explique par l’utilisation prolongée de matériaux sans contrôle de leur état. En règle générale, le dépistage est effectué par une durabilité proche de 30-50 ans. La durée de vie est influencée par la résistance du matériau à : la déformation, les différences de température et d’humidité, le vieillissement, la pourriture, la combustion, les dommages biologiques et la corrosion, les rongeurs et les insectes.
  2. Le deuxième critère est le respect de l’environnement.. Il s’agit d’un point important dont il faut tenir compte lors de l’utilisation du matériau à l’intérieur d’un espace de vie. En d’autres termes, le produit doit être accompagné d’une documentation indiquant qu’il est conforme à la réglementation sanitaire.
  3. Le troisième critère de base est celui des propriétés d’isolation thermique. Non seulement l’efficacité de la mesure dépend de ce paramètre, mais aussi l’épaisseur de la couche à construire. En d’autres termes, plus le coefficient de conductivité thermique est faible, plus la barrière à créer est mince.

Caractéristique non moins importante de choisir un matériau pour isoler les murs d’une maison par l’intérieur est sa perméabilité à la vapeur. La respirabilité de l’ensemble de la construction en dépend. S’il n’y a pas de circulation d’air à travers l’isolant, l’élimination naturelle de l’humidité s’arrêtera à l’espace entre l’isolant et le substrat. Cela entraînera une augmentation de l’humidité avec les conséquences déjà connues.

Lorsque vous travaillez avec des isolants à base de fibre de verre, il est important de ne pas oublier l'équipement de protection individuelle.

Lorsque vous travaillez avec des isolants à base de fibre de verre, il est important de ne pas oublier l’équipement de protection individuelle.

Isolation thermique

La première place parmi les isolants est occupée par la laine minérale. Le matériau répond à tous les critères ci-dessus, a un coût démocratique. Il est vendu sous forme de plaques rigides ou de ruban, enroulé en rouleau. Le polystyrène et ses analogues sont un peu moins demandés. Parmi les nouveaux produits, l’ecowool est très demandé.

Laine minérale

Essentiellement, la laine minérale est représentée par une multitude de fibres qui sont liées entre elles par un adhésif spécial. Comme matières premières, les fabricants utilisent des roches et des roches volcaniques, du verre (quartz) ou des déchets de haut fourneau (scories).

Le liant peut contenir de petites quantités de formaldéhyde, mais d’après les tests effectués en laboratoire, les valeurs sont inférieures aux normes acceptables. Le matériau est donc considéré comme sûr pour la santé des personnes et des animaux vivant dans la maison.

Le tableau présente une analyse comparative des caractéristiques de base de chaque type de laine minérale.

Critère Laine de verre Laine de scories Laine de roche. Laine de basalte.
Longueur/épaisseur de la fibre en mm/µm 50/15 46/4-12 16/12 5/7
Absorption d’eau en %/jour 1.7 1.9 0.095 0.35-0.42
Coefficient de conductivité thermique en W/m*K 0.03-,052 0.42-0.48 0.077-0.12 0.9-0.99
Coefficient d’absorption du son 0.8-0.92 0.75-0.82 0.75-0.95 Jusqu’à 1
Températures de fonctionnement en degrés Celsius -60-+450 -50-+300 -150-+600 -190-+1000
Densité en kg/mètre cube. 11-220 15-250 25-215 35-165
La laine minérale est idéale pour isoler les murs intérieurs et la toiture d'une maison individuelle.

La laine minérale est idéale pour l’isolation intérieure des murs et de la toiture d’une maison individuelle.

Si vous comparez les matériaux selon des critères supplémentaires, il convient de souligner quelques points. La laine de basalte est fabriquée pratiquement sans composant liant, sert pendant environ 90 ans, n’attire pas les rongeurs et surpasse les analogues en matière de durabilité.

Le panneau de fibres de pierre est comparable à son homologue volcanique. Les isolants se distinguent par leur densité élevée, leur rétrécissement minimal, leur faible absorption d’eau et leur bonne perméabilité à la vapeur. Mais une protection supplémentaire contre les rongeurs est nécessaire et le coût par rapport à l’alternative verre et scories est sensiblement plus élevé.

La laine de verre est celle qui dure le moins longtemps – environ 25-30 ans. Elle se caractérise par la fragilité des fibres fines et longues, ce qui peut nuire au bien-être du travailleur. De plus, la présence de grandes quantités d’air dans les toiles entraîne un rétrécissement inévitable de l’isolation avec le temps. Mais les souris et les rats ne le touchent pas, et il pèse jusqu’à 30 kg par mètre cube de matériau.

Les isolants à base de verre présentent d'excellentes propriétés d'isolation sonore et thermique

Les isolants à base de verre présentent d’excellentes performances en matière d’isolation sonore et thermique

La laine de verre présente un autre inconvénient de taille : elle est la seule à pouvoir devenir un refuge pour les champignons, les moisissures et les bactéries lorsque l’humidité est élevée. Les rongeurs aiment s’y installer. Il convient également de prêter attention à la teneur en acides résiduels. À cause d’eux, la corrosion peut se développer sur les produits métalliques adjacents. Mais le matériau est généralement respectueux de l’environnement et dure plus de 30 ans.

Styrofoam

Deux types de polystyrène sont populaires pour l’isolation des maisons : le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé. Il s’agit d’un isolant synthétique de la catégorie budget, qui est disponible sous forme de plaques de différentes épaisseurs. Une analyse comparative des caractéristiques de base est présentée dans le tableau ci-dessous.

Critère Styrofoam Styrofoam
Absorption d’eau en %/28 jours 4 0.4
Coefficient de conductivité thermique en W/m*K 0.036-0.5 0.028-0.032
Classe d’inflammabilité G3-G4 Г4
Températures de fonctionnement en degrés Celsius -50-+70 -40-+75
Densité en kg/mètre cube. 15-35 28-45
Durée de vie en années 25-35 40-50

En fait, chacune de ces options est acceptable pour l’isolation d’une maison, mais les experts ne la recommandent pas pour un usage intérieur en raison de sa nature synthétique. En revanche, la libération des toxines ne commence que lorsque les planches sont chauffées à + 30 degrés Celsius.

Styrofoam - convient pour l'isolation de base et l'isolation supplémentaire des murs de la maison par l'intérieur.

Styrofoam – convient pour l’isolation primaire et supplémentaire des murs de la maison par l’intérieur.

Une autre raison de rejeter l’isolation en styrène est que la perméabilité à la vapeur est proche de zéro (jusqu’à 0.018 mg/m*s*Pa). Mais l’avantage incontestable d’une faible absorption d’eau suscite à nouveau des interrogations. En effet, les matériaux présentent une inertie à l’activité biologique et chimique (à l’exception des compositions organiques).

Par conséquent, la décision est laissée à chaque propriétaire au cas par cas. D’une part, l’isolation est légère, avec une faible conductivité thermique et une résistance à l’humidité. En revanche, il n’est pas respirable, est combustible, émet de petites quantités de toxines lorsqu’il est chauffé et attire les rongeurs.

Ecowool

Aujourd’hui, le principal concurrent des matériaux traditionnels est la relativement nouvelle laine écologique. Ce matériau est totalement écologique car il est fabriqué à partir de produits de l’industrie de la cellulose (déchets, rebuts, vieux papiers). Un antiseptique (acide borique) et un ignifugeant (tétraborate de sodium) sont également ajoutés. Il est vendu sous une forme friable.

Paramètres techniques de l’ecowool
conductivité thermique 0.04 W/m*K
coefficient d’absorption d’eau 20 %
densité faible
perméabilité à la vapeur haut
classe d’inflammabilité Г2
Bien que la laine écologique soit apparue relativement récemment sur le marché des matériaux de construction, elle a réussi à gagner une grande popularité.

Bien que la laine écologique soit apparue relativement récemment sur le marché des matériaux de construction, elle a réussi à gagner une grande popularité.

La durée de vie de l’ecowool atteint 50 ans. Il est léger et sûr. Le matériau est recyclable après démontage. Mais il y a des inconvénients tangibles. La principale est un rétrécissement important – jusqu’à 20 %. A titre de comparaison, l’indicateur de laine minérale atteint 1% dans les échantillons denses, jusqu’à 5% dans les échantillons mous. En raison de ce rétrécissement, la laine écossaise est inacceptable pour l’isolation thermique des sols. La formation d’un revêtement très dense nécessite un équipement spécial. Il est assez coûteux pour un seul travail, il est donc nécessaire d’engager des professionnels. Il n’est pas recommandé de faire le travail soi-même.

Mousse de polyuréthane

Un autre matériau de la catégorie des nouveautés occupant la position de tête. Il s’agit d’un matériau synthétique disponible à la vente sous forme de toile, de carton ou de mousse. Le matériau a une structure en nid d’abeille, de sorte que l’isolation thermique se caractérise par un faible poids (l’air représente 90% du volume total).

Avantages et inconvénients de la mousse de polyuréthane

  • Le principal avantage de la mousse de polyuréthane est sa faible conductivité thermique (0.019-0.035 W/m*K). En d’autres termes, face aux analogues, une couche d’épaisseur plus faible sera nécessaire pour obtenir la même efficacité. De plus, il n’y aura aucune charge sur les structures de support.
  • Toutefois, il convient de tenir compte de certains inconvénients. Un produit en mousse est plus souvent utilisé pour isoler la maison. Sa consommation est relativement élevée. Il n’y aura pas de ponts thermiques, la capacité de respiration est bonne, mais nécessite une protection supplémentaire de l’isolant contre l’humidité. Le matériau appartient au groupe des matériaux coûteux, pour le travail avec les murs et les sols nécessitent un équipement spécial. Les inconvénients comprennent également une durée de vie relativement courte – 20-25 ans.
La mousse de polyuréthane liquide est appliquée sur les murs par pulvérisation.

Mousse de polyuréthane liquide appliquée aux murs par pulvérisation.

Que peut-on utiliser d’autre pour isoler l’intérieur d’une maison ?

  1. Matériaux alternatifs. Ce groupe comprend les matériaux d’isolation oubliés par le temps. Il s’agit de paille, de roseaux, de nattes de lin, de liège, de sciure, d’argile et de panneaux de gypse. De tels isolateurs sont aujourd’hui oubliés, non seulement par les artisans, mais aussi par les fabricants. La principale difficulté pour le propriétaire de sa maison est de trouver de tels matériaux naturels.
  2. Matériel supplémentaire. Les matériaux supplémentaires comprennent un pare-vapeur et des moyens pour créer un espace de ventilation. Par exemple, pour les pannes, on peut utiliser de la tôle galvanisée ou du bois avec des planches en bois (de préférence massif). Ces derniers sont soumis à un traitement obligatoire avec des compositions de protection à long terme (la composition doit contenir des antiseptiques et des ignifugeants).

Isolation d’une maison par l’intérieur – technologies des travaux d’installation

Le choix des techniques d’isolation de l’intérieur d’une maison résidentielle dépend des performances physiques de l’isolant thermique. Dans tous les cas, le travail commence par la préparation de la base. Il doit être débarrassé des anciennes finitions et protégé contre les champignons et la corrosion. Dans le cas d’une maison en bois, les joints sont en outre calfeutrés si nécessaire. Aujourd’hui, il est plus facile de trouver du jute roulé ou du chanvre pour cet usage.

Isolation des murs de l'intérieur de leurs propres mains

Isolation des murs de l’intérieur avec vos propres mains

Une caisse pour l’isolation est assemblée en fonction de la taille des panneaux. Pour les matériaux ouatés, moins 5-10 cm pour l’étanchéité des bords afin d’éviter les ponts thermiques. Si l’épaisseur des lames est importante, vous pouvez prendre les lames fines et les poser en 2 rangées en quinconce avec le chevauchement des joints précédents. Les isolants en styrène, au contraire, laissent un petit espace en raison des différents taux d’expansion thermique. Les vides sont ensuite remplis de mousse.

Si l’isolation a été réalisée avec de la laine minérale ou de la mousse de polystyrène, l’étape suivante est la pose d’un pare-vapeur. La fixation du tissu se fait le plus souvent à l’aide d’une agrafeuse. Les chevauchements des bords doivent se chevaucher sur le support. La largeur est d’environ 15-20 cm.

Sous les pannes en mousse de polyuréthane sont assemblées des barres de bois d’une section de 40*40 ou 50*50 mm. L’espacement entre les pièces est d’environ 60 cm. La pulvérisation s’effectue dans les cellules formées. Après environ 12 heures, vous pouvez commencer à couper le surplus de matériau, en vous référant à la caisse et à la règle.

Pour travailler avec la mousse de polyuréthane, vous aurez besoin de certaines compétences et de certains équipements

Certaines compétences et certains équipements sont nécessaires pour travailler avec la mousse de polyuréthane.

Conclusion

La mesure de l’isolation intérieure d’une maison privée n’est pas recommandée, mais acceptable. Pour cela, on utilise le plus souvent de la laine minérale, de l’ecowool, des panneaux de styrène ou de la mousse de polyuréthane. L’installation se fait au moyen d’une gaine. La toile pare-vapeur est fixée sur l’isolation thermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *